AG2R comme à la maison

AG2R comme à la maison

Une petite plongée dans les archives de la course, ça vous tente ? En 2006, sous le maillot d’AG2R, le coureur Cyril Dessel remportait brillamment le Tour de l’Ain, en enlevant au passage la première étape. Treize ans plus tard, nous le retrouverons comme directeur sportif d’une équipe AG2R – La Mondiale à coup sûr redoutable. Son leader, Alexandre Geniez, est d’ores et déjà un sérieux candidat à la victoire finale. Vainqueur en 2015, lauréat d’une étape en 2016 et 2017, il y a fort à parier que le natif de Rodez voudra prendre sa revanche sur Thibaut Pinot, qui l’avait battu au général en 2017. Après une année de pause (en 2018, Alexandre Geniez s’était aligné sur le Tour d’Italie (Giro) et avait terminé onzième), c’est avec plaisir que le public le retrouvera sur les routes de l’Ain.

Mais Geniez n’est pas le seul coureur d’AG2R – La Mondiale à surveiller. Il pourra en effet compter sur l’aide du grimpeur suisse Mathias Frank, du récent vainqueur du Circuit de la Sarthe, Alexis Gougeard, du champion de France sur route amateurs Geoffrey Bouchard et des deux jeunes grimpeurs Clément Chevrier et Pierre Latour. Et quels coéquipiers ! Faut-il rappeler que Pierre Latour a terminé son deuxième Tour de France, en 2018, en remportant le maillot blanc de meilleur jeune ? Le double champion de France du contre-la-montre sera lui aussi un adversaire redoutable.

 

Photo : © James Startt / Agence Zoom