De l’Avenir sur le Tour de l’Ain

De l’Avenir sur le Tour de l’Ain

Comme depuis quelques années maintenant, le Tour de l’Ain offre la possibilité aux meilleurs espoirs du cyclisme mondial de se confronter à leurs aînés. Le peloton 2017 sera encore une fois un patchwork de coureurs se résumant à deux mots : expérience et avenir. Une déclinaison qui se retrouve même chez certaines équipes…

 

FDJ : Pinot – Gaudu, le maître et l’élève

Thibaut Pinot vient sur le Tour de l’Ain pour se faire plaisir. Si on le place parmi les favoris pour la victoire finale, il ne faudra pas négliger un de ses coéquipiers : David Gaudu. Le Breton est tout simplement le vainqueur du Tour de l’Avenir 2016, l’épreuve de référence pour les moins de 23 ans au niveau international. Déjà présent sur le Tour de l’Ain 2016 (en préparation pour sa victoire au Tour de l’Avenir quelques jours plus tard), David Gaudu, alors dans les rangs de l’équipe de France espoirs, avait terminé à la 5e place. Même avec Thibaut Pinot comme leader chez FDJ, difficile de coller cette année sur le Breton l’étiquette de simple coéquipier. Oui, David Gaudu a les capacités de briller et de se mesurer aux Geniez et Kruijswijk avec peut-être des rôles qui pourraient s’inverser au sein de la FDJ selon la physionomie de la course.

Au rayon de ceux qui ont brillé sur le Tour de l’Avenir et sont passés pro, la formation Lotto-NL Jumbo alignera le norvégien Amund Grondahl Jansen. Cela sera sa première participation au Tour de l’Ain et pourtant les routes du département lui réussissent : il avait levé les bras sur le Tour de l’Avenir 2016 à Trévoux, qui sera aussi l’arrivée de la première étape du Tour de l’Ain 2017. Plutôt taillé pour les classiques, il y a peu de chances qu’il reste invaincu sur les berges de la Saône. Mais pourquoi pas s’illustrer sur les autres étapes.

On n’oubliera pas non plus le français Guillaume Martin (Wanty – Groupe Gobert), vainqueur d’une étape sur le Tour de l’Avenir 2015 et troisième aux Rousses le Tour de France 2017, ou encore le prometteur colombien Jhon Rodriguez (Delko Marseille Provence KTM), vainqueur d’une étape sur le Tour de l’Avenir 2016.

 

France et Allemagne: l’Avenir dans le viseur

Si ces deux sélections ne seront pas exactement les mêmes que celles qui participeront au prochain Tour de l’Avenir (18 – 27 août), les équipes de France et d’Allemagne s’alignent sur le Tour de l’Ain pour préparer ce grand rendez-vous d’août pour les coureurs espoirs. Avec de belles cartes dans leurs mains, il faudra les suivre de très près : le coureur bressan Victor Lafay récent champion de France espoirs en ligne, Flavien Maurelet champion de France amateurs ou encore Patrick Haller champion d’Allemagne espoirs du chrono.
Dans l’ombre du trio de favoris, ce seront sans doute les premiers à aller batailler. Car dans nombre d’équipes présentes sur le Tour de l’Ain 2017, on mise sur l’Avenir : Valentin Madouas (FDJ) champion de France amateurs 2016, Nils Eekhoff (Development Team Sunweb) vainqueur de Paris-Roubaix Espoirs 2017 et Jarno Mobach (Development Team Sunweb) vainqueur de Paris-Roubaix Juniors 2016.

L’Avenir s’écrit assurément avec un A majuscule sur le Tour de l’Ain.

3 favoris pour le général

3 favoris pour le général

Le plateau du 2017 promet encore une belle bataille sur les routes de l’Ain du 8 au 12 août prochain. Parmi ce plateau, trois noms reviennent pour succéder à Sam Oomen : les deux français Thibaut Pinot et Alexandre Geniez, ainsi que le néerlandais Steven Kruijswijk. Décryptage de leurs ambitions.

En terrain connu pour les français

Au contraire du coureur de la formation Lotto-NL Jumbo, Thibaut Pinot et Alexandre Geniez connaissent bien les routes de l’Ain pour y avoir déjà levé les bras. Le coureur de la FDJ compte 3 victoires d’étape sur le Tour de l’Ain (2 en 2011 et 1 en 2012). Après avoir terminé 4e du Giro d’Italia cette année, Thibaut Pinot n’a pas caché ses ambitions récemment dans les colonnes du quotidien L’Equipe : « c’est la plus belle course, ou en tout cas la plus sympa, en France. Je veux retrouver des sensation et me faire plaisir sur le Tour de l’Ain ». Après une deuxième partie de Tour de France plutôt morose pour lui et sa formation, Thibaut Pinot et ses coéquipiers pourraient être d’attaque sur chaque étape.

Dernière étape avant la Vuelta

Du côté de l’équipe AG2R La Mondiale, on mise beaucoup sur Alexandre Geniez qui poursuivra sa préparation à la Vuelta sur les routes de l’Ain. Vainqueur de deux étapes sur la Vuelta (2013 et 2016), il compte bien s’y illustrer encore et cela passe par une bonne préparation sur le Tour de l’Ain. Il est le seul parmi ces trois favoris à avoir déjà remporté le Tour de l’Ain, c’était en 2015. L’année dernière le coureur ruthénois avait accroché la dernière étape. Nul ne doute que ces routes-là pourraient lui sourire de nouveau en 2017. Enfin, le dernier de ce trio de favoris est peut-être le moins connu du public français. Le néerlandais Steven Kruijswijk a pourtant animé le Giro 2016 et porté le maillot rose pendant quelques jours avant de faire preuve de malchance. 3e du Tour de Suisse cette année, il espère réitérer cette performance de l’autre côté du lac Léman en ce mois d’août et en grappillant pourquoi pas deux places. A l’instar d’Alexandre Geniez, Kruijswijk aussi peaufinera sa préparation à la Vuelta sur les routes de l’Ain. 5e de l’édition 2015 quand Geniez la remportait, il faudra compter sur lui cette année.

Rendez-vous ce mardi 8 août à Bourg-en-Bresse pour le prologue !

Photos: Etienne Garnier, TDW Sport, Team Lotto-NL Jumbo

Le 5 août rendez-vous au Grand Colombier !

Le 5 août rendez-vous au Grand Colombier !

Chaque 1er samedi du mois, de juin à septembre (3 juin, 1er juillet, 5 août, 2 septembre), le Département de l’Ain permet aux cyclistes de grimper le col en toute sécurité, depuis Culoz, sur route fermée lors de ses  « Journées cyclo du Grand Colombier ». Animations et ravitaillement sont offerts au sommet, avec les Fêlés du Colombier et l’office de tourisme Bugey Sud Grand Colombier.

L’avant-dernière journée aura donc le samedi 5 août, soit quelques jours avant le passage du peloton du Tour de l’Ain qui se jouera la victoire finale dans les ultimes lacets de ce col déjà mythique.

Comme les coureurs du Tour de l’Ain et du Tour de France, venez défier le géant du Bugey et ses fameux lacets du Grand Colombier !

Plus d’infos sur : www.ain.fr

Téléchargez la plaquette des journées cyclo : A5_Journee_Cyclo

 

Alexandre Geniez au départ du Tour de l’Ain 2017

Alexandre Geniez au départ du Tour de l’Ain 2017

Il l’a annoncé en début de semaine via sa page Facebook, le ruthénois Alexandre Geniez participera au Tour de l’Ain 2017.

Le coureur d’AG2R La Mondiale a connu un début de saison difficile. Victime d’une mononucléose, il avait dû abandonner sur la 4e étape du Giro d’Italia. « Les jambes reviennent. Voilà deux semaines que je retrouve des sensations à l’entrainement, j’ai pu reprendre les premières intensités et quelques longues sortie. Je récupère, je retrouve des sensations et du plaisir », explique-t-il sur page Facebook.

Celui qui affiche deux étapes de la Vuelta (2013 et 2016) à son palmarès mais aussi une victoire sur le Tro Bro Leon en 2015, passera cette année par l’Ain avant de filer sur les routes de la Vuelta. Double vainqueur d’étapes sur le Tour de l’Ain en 2015 et 2016, il avait remporté l’édition 2015 devant Florian Vachon et Pierre Latour.

Photo: TDW Sport / AG2R La Mondiale