Le Bon chrono !

Le Bon chrono !

Timide dans la matinée, le soleil s’est enfin décidé à pointer le bout de son nez dès que la course des pros a été lancée. Si le prologue sur route mouillée a été périlleux pour les cadets, les coureurs pros ont profité d’une route presque sèche pour dépasser allègrement les 50km/h dans les rues de Bourg-en-Bresse.

On attendait les rouleurs et on a été servis ! Alexey Vermeulen (TLJ) signait un premier temps de référence en 4’39’’ sur les 3,8km du parcours. Pas complètement content par son chrono au moment de retourner à son bus et de distiller des conseils à son leader Steven Kruijswijk, le jeune américain vit son temps battu par Johan Le Bon (FDJ). Annoncé parmi les favoris à la victoire de ce chrono, le rouleur français a tenu son rang. Sa balade dans Bourg-en-Bresse était la plus rapide en 4’32’’05. Il s’octroie ainsi le plaisir de revêtir la tunique jaune de leader au général.

Derrière, les favoris assurent

Assez court, ce prologue, sauf chute ou problème mécanique, ne pouvait pas créer d’énormes écarts. Ainsi, entre les 3 favoris à la victoire finale on se tient en 5 secondes : Geniez (2e à 1’’97), Pinot (4e à 3’’62) et Kruijswijk (11e à 7’’28).

Lanterne rouge ce soir, le coureur de l’équipe de France Aurélien Paret-Peintre termine à 43 secondes de Johan Le Bon. Celui qui prépare le Tour de l’Avenir avec ses coéquipiers tricolores courrait son premier prologue. « C’était dur » déclarait-il après l’arrivée mais déjà la tête tournée vers les étapes de montagne.

L’étape de demain

Demain direction le sud et la plaine de l’Ain ! Entre Polliat et Trévoux sur 141,1km, Nacer Bouhanni est annoncé comme LE favori pour s’imposer dans un sprint massif à Trévoux. Avec Geoffrey è son poisson pilote retrouvé et la fratrie Turgis pour l’emmener, il compte bien réitérer sa performance de 2015 dans l’Ain (2 victoires). Derrière les briscards comme Samuel Dumoulin seront en embuscade pour tenter de lui ravir ce sacre en bord de Saône.