Bouquet final en haut du Grand Colombier

Bouquet final en haut du Grand Colombier

La 31e édition du Tour de l’Ain, présentée ce jeudi soir à Bourg-en-Bresse, se disputera du vendredi 24 au dimanche 26 mai. Le bouquet final s’annonce explosif avec une arrivée au sommet du Grand Colombier gravit depuis Culoz. Le vainqueur succédera à Arthur Vichot (Groupama FDJ).

C’est désormais une habitude. Pour la seconde fois de son histoire après 2018, le Tour de l’Ain ne se disputera plus au cœur du mois d’août mais en mai, du 24 au 26.

La principale information à retenir de l’édition 2019, c’est le retour du Grand Colombier, véritable marqueur de l’épreuve. Le sommet redouté du massif du Jura sera escaladé par Culoz (18,3 km à 6,9% de moyenne avec un passage à 14%) pour une arrivée finale alléchante jugée au sommet. Une première depuis 2011 et la victoire de Thibaut Pinot, 21 ans à l’époque.

Le reste ? Du grand classique avec une première étape dessinée pour les sprinteurs avec une arrivée à Saint-Vulbas où Nacer Bouhanni s’était imposé en 2017. Dès le lendemain, l’épreuve prendra de l’altitude avec l’enchaînement des côtes d’Arbent, de Viry, Giron, du col de Menthières pour un final au col de la Faucille depuis Lélex et Mijoux.

Un terrain sélectif destiné à donner une première tendance pour le général avant le savoureux épilogue le dimanche au sommet du Grand Colombier.