Menu

8 août 2020 - Course Pros
Etape 2
Lagnieu    Lélex Monts-Jura
Parrainée par : CC Plaine de l'Ain & Pays de Gex Agglo

Le Guide du Spectateur
Type Montagne
Distance 141 km
Dénivelé +3 159 m
Etape 1
Distance

141 km (87 mi)

Dénivelé

+3 159 m (10 365 ft)

Départ

Lagnieu

 11:20
 Lagnieu (Google Maps)
Arrivée

Lélex Monts-Jura

 15:00 (estim.)
 Lélex Monts-Jura (Google Maps)
Descriptif
L'étape traversera la Haute Chaîne du Jura qui est classée en Réserve naturelle nationale (RNN). La préservation de ce territoire d’exception dépend, entre autres, de votre comportement. Ainsi, pour assurer la pérennité de cet espace sensible et des pratiques qui s’y déroulent, il convient d’adapter ses habitudes et respecter la réglementation en vigueur.
6 points d'intérêt sportif
  • KM 30.1
    GPM - Col de Montgriffon (Cat. 2)
  • KM 37.3
    GPM - Col des Pezières (Cat. 3)
  • KM 54.7
    GPM - Col de Cuvillat (Cat. 3)
  • KM 93.6
    GPM - Côte de Giron (Cat. 2)
  • KM 119.2
    GPM - Col de Menthières (Cat. 2)
  • KM 140.5
    GPM - Arrivée Lélex Monts-Jura (Cat. 2)
Profils & cartes
Partants
n/d
Horaires
Top 5 de l'étape
Coureur Temps
Primoz ROGLIC (TJV)
Egan BERNAL (INS)
Valerio CONTI (UAD)
4 Nairo QUINTANA (ARK)
5 Steven KRUIJSWIJK (TJV)
Top 5 du Classement général
Coureur Temps
Primoz ROGLIC (TJV)
2 Egan BERNAL (INS)
3 Valerio CONTI (UAD)
4 Nairo QUINTANA (ARK)
5 Steven KRUIJSWIJK (TJV)
Maillots distinctifs & Prix
  •  Maillot jaune 
    Primoz ROGLIC (TJV)
  •  Maillot bleu à pois 
    Julien BERNARD (TFS)
  •  Maillot vert 
    Primoz ROGLIC (TJV)
  •  Maillot blanc 
    Joao ALMEIDA (DQT)
  •  Super Combatif 
Sur l'étape
  •  Combativité 
    Jaako HANNINEN (ALM)
Top 3 du Classement par équipes
Equipe Temps
1 Jumbo - Visma
2 Team INEOS
3 COFIDIS
Images du jour
Résultats complets
Résumé vidéo
Résumé

On s’attendait à une première explication entre “costauds” sur cette deuxième étape du Tour de l’Ain… nous n’avons pas été déçu !

Pour rallier le Pays de Gex Agglo et l’arrivée de Lélex Monts-Jura, 140 kilomètres et pas moins de 3000 mètres de dénivelé étaient au programme des 143 coureurs. Très rapidement après le départ de Lagnieu en Plaine de l’Ain et sous un thermomètre dépassant les 35 degrés, 5 coureurs prirent les devants : Jaakko Hanninen – AG2R la Mondiale ; Simon Gugliemi – Groupama FDJ ; Nils Politt – Israël Start Up Nations ; Julien Bernard – Trek Segafredo ; Rosskopf – CCCProTeam.

Longtemps contrôlée par l’équipe Deceuninck QuickStep du leader Bagioli, l’échappée des 5 fuyards ont compté jusqu’à 5 minutes d’avance. C’est à 50 kilomètres, dans la côte de Giron, que les premières hostilités, à l’initiative de Romain Sicard (Total Direct Energie), sont lancées. L’équipe Jumbo Visma prend alors ses responsabilités et mène alors un tempo infernal et fatal au leader de l’épreuve.

Jaakko Hanninen sera le dernier rescapé de la journée et sera élu le plus combatif du jour. Julien Bernard, très entreprenant se consolera, lui, avec le maillot à pois bleus de meilleur grimpeur.

L’écrémage mené par les “jaunes noires” continuera dans le Col de Menthières, désormais incontournable du Tour de l’Ain. Dans un groupe réduit à sa plus simple expression pour la remontée vers Lélex Monts-Jura, les Jumbo-Visma, en surnombre avec Kruijswik, Bennett et Roglic, n’ont cessé de mettre la pression sur le groupe. Bennett conduira son leader jusqu’au dernier kilomètre où Mollema tentera d’anticiper le sprint mais rapidement freiné par une crevaison.

Dans ce final en faux plat montant, Roglic était bien le plus fort. Battu sur le fil lors de la première étape, le slovène n’a cette fois pas laissé passer sa chance et vient récompenser le gros travail effectué par son équipe Jumbo Visma depuis le départ.

Primoz Roglic, favori du prochain du Tour de France, a mené le sprint à sa main pour s’imposer devant Egan Bernal et Valerio Conti. Un succès, et les bonifications qui vont avec, qui permet au Slovène de s’emparer du maillot de leader et abordera l’explication finale avec un matelas de dix secondes sur le Colombien de l’équipe Ineos, dernier vainqueur de la Grande Boucle.

Demain, les coureurs partiront de Saint-Vulbas pour rejoindre le Grand Colombier, une étape identique à la 15ème étape du prochain Tour de France. Une répétion générale qui s’annonce… mouvementée avec un duel Ineos / Jumbo Visma !

-- FIN --
Abandons du jour
BRUNEL Alexys - GROUPAMA - FDJ
HIVERT Jonathan - TOTAL DIRECT ENERGIE
JARRIER Benoit - TEAMARKEA - SAMSIC
LECROQ Jérémy - B&B HOTELS - VITAL CONCEPT P / B KTM
MOZZATO Luca - B&B HOTELS - VITAL CONCEPT P / B KTM
BARBIER Pierre - NIPPO DELKO PROVENCE
ROCHAS Rémy - NIPPO DELKO PROVENCE
DE WITTE Mathias - NATURA4EVER - ROUBAIX - LILLE METROPOLE
FERASSE Thibault - NATURA4EVER - ROUBAIX - LILLE METROPOLE
BLEIER Baptiste - ST MICHEL - AUBER 93
ALAPHILIPPE Bryan - ST MICHEL - AUBER 93
GARCIA GONZALEZ Sergio - KOMETA XSTRA CYCLING TEAM
Non partants
n/d
La carte

Adossée à la colline de Bramafan, Lagnieu est une jolie petite ville de plus de 7000 habitants, bâtie à la sortie d’une large vallée ouverte sur le Rhône. Lagnieu se situe sur le parcours de la ViaRhôna, voie verte accessible aux cyclistes et piétons.

Un centre balnéaire avec piscine découverte composée de deux grands bassins, dont un avec un plongeoir de 5 mètres, est ouvert tout l’été.

Proche de la Plaine de l’Ain, Lagnieu accueille sur son territoire une usine verrière et une filière de diamants pour l’industrie. Mais elle n’en demeure pas moins une cité ancienne avec de vieilles bâtisses remarquables : la ferme de Solan (la plus élevée), le Pavillon de Bramafan, le château Nérard (XIXème siècle), la Maison forte avec sa tour et la chapelle de Posafol.

Le « Vieux Château », construit en 1471 par Claude de Montferrand présente des peintures murales du XVIème restaurées, à découvrir pendant les Journées du Patrimoine.

La tour de Montverd entre Lagnieu et Vaux en Bugey, les ruines du château de Ruffieu ou le site de Joyamoux dont la croix rappelle l’ancien lieu de quarantaine des pestiférés en 1581 invitent à la balade.

L’église néogothique dédiée à St Jean Baptiste, construite en 1867 et restaurée en 1986, accueille un retable, des statues et des tableaux intéressants mais aussi un tryptique en bois sculpté et peint du XVème siècle.

La Chapelle de la Croix de 1460 (dite Plastre de la Croix), réhabilitée en 2007, se trouve dans le cimetière.

De nombreux lavoirs, des fontaines et trois pigeonniers (Chanves, Biaune et Posafol.) sont à découvrir. La Croix du Bramafan (586m) offre un point de vue exceptionnel sur le Rhône avec en toile de fond les monts du lyonnais. C’est un incontournable des Lagnolans.

Lélex, au coeur de Monts-Jura

Lélex, village d’environ 260 âmes, blottis au coeur de la vallée de la Valserine. Sa situation, dans le Parc naturel du Haut Jura et au pied de la Réserve Naturelle de la Haute Chaîne du Jura en fait une destination très prisée par les amateurs de randonnée.

Lélex est le “camp de base” idéal pour accéder aux plus hauts sommets du Jura comme le Crêt de la Neige (1720m) ou découvrir la Valserine, 1ère rivière classée “rivière sauvage”.
A Bijoux, le parcours de golf vous propose 9 trous de difficulté moyenne, son implantation dans un paysage intensément vert lui confère une beauté unique.

Côté patrimoine, l’histoire de Lélex et la Vallée de la Valserine est incarnée par de précieux témoignages des savoir-faire locaux, comme le musée des pierres fines à Bijoux, ou encore la fromagerie à Chézery-Forens, une des quatre dernières fruitières à produire le savoureux Bleu de Gex!

Skier grandeur nature à Mont Jura, c’est aussi à Lélex, ici c’est la garantie d’un ski de grande qualité sur des pistes faciles ou exigeantes. Le domaine de LELEX-CROZET est dédié au ” Grand Ski”. Ici se développent les pistes les plus longues et les plus grands dénivelés (800m) de tout le massif Jurassien avec des “spots” de poudreuse pour les free-riders. les organisateurs des Championnats de France de ski alpin et de Télémark ont retenu les mythiques des Rhodos/Oeillets de Lélex pour ces grandes compétitions.
Autre atout majeur : les pistes de Lélex-Crozet sont à 12 minutes en télécabine du bassin Genevois.

Retour en haut