Menu

Primoz Roglic remporte la deuxième étape du Tour de l’Ain 2020
8 août 2020

On s’attendait à une première explication entre “costauds” sur cette deuxième étape du Tour de l’Ain… nous n’avons pas été déçu !

Pour rallier le Pays de Gex Agglo et l’arrivée de Lélex Monts-Jura, 140 kilomètres et pas moins de 3000 mètres de dénivelé étaient au programme des 143 coureurs. Très rapidement après le départ de Lagnieu en Plaine de l’Ain et sous un thermomètre dépassant les 35 degrés, 5 coureurs prirent les devants : Jaakko Hanninen – AG2R la Mondiale ; Simon Gugliemi – Groupama FDJ ; Nils Politt – Israël Start Up Nations ; Julien Bernard – Trek Segafredo ; Rosskopf – CCCProTeam.

Photo : Tour de l’Ain / Elise Chauveau

Longtemps contrôlée par l’équipe Deceuninck QuickStep du leader Bagioli, l’échappée des 5 fuyards ont compté jusqu’à 5 minutes d’avance. C’est à 50 kilomètres, dans la côte de Giron, que les premières hostilités, à l’initiative de Romain Sicard (Total Direct Energie), sont lancées. L’équipe Jumbo Visma prend alors ses responsabilités et mène alors un tempo infernal et fatal au leader de l’épreuve.

Photo : Tour de l’Ain / Elise Chauveau

Jaakko Hanninen sera le dernier rescapé de la journée et sera élu le plus combatif du jour. Julien Bernard, très entreprenant se consolera, lui, avec le maillot à pois bleus de meilleur grimpeur.

L’écrémage mené par les “jaunes noires” continuera dans le Col de Menthières, désormais incontournable du Tour de l’Ain. Dans un groupe réduit à sa plus simple expression pour la remontée vers Lélex Monts-Jura, les Jumbo-Visma, en surnombre avec Kruijswik, Bennett et Roglic, n’ont cessé de mettre la pression sur le groupe. Bennett conduira son leader jusqu’au dernier kilomètre où Mollema tentera d’anticiper le sprint mais rapidement freiné par une crevaison.

Dans ce final en faux plat montant, Roglic était bien le plus fort. Battu sur le fil lors de la première étape, le slovène n’a cette fois pas laissé passer sa chance et vient récompenser le gros travail effectué par son équipe Jumbo Visma depuis le départ.

Primoz Roglic, favori du prochain du Tour de France, a mené le sprint à sa main pour s’imposer devant Egan Bernal et Valerio Conti. Un succès, et les bonifications qui vont avec, qui permet au Slovène de s’emparer du maillot de leader et abordera l’explication finale avec un matelas de dix secondes sur le Colombien de l’équipe Ineos, dernier vainqueur de la Grande Boucle.

Photo : Tour de l’Ain / Elise Chauveau

Demain, les coureurs partiront de Saint-Vulbas pour rejoindre le Grand Colombier, une étape identique à la 15ème étape du prochain Tour de France. Une répétion générale qui s’annonce… mouvementée avec un duel Ineos / Jumbo Visma !

Photo : Tour de l’Ain / Elise Chauveau
Retour en haut